Personnes toxiques: Les reconnaître pour les éviter

PERSONNES TOXIQUES: LES RECONNAÎTRE, ET LES ÉVITER

Nos relations avec les autres sont déterminantes dans notre vie quotidienne. Que cela soit en famille, au travail, dans le cercle amical ou amoureux, ou encore virtuellement. Les échanges sont primordiaux pour se construire, évoluer, avancer. Alors si d’aventure, une de vos relations s’avère être toxique, c’est toute votre vie qui sera impactée. Une substance toxique nous empoisonne, il en va de même pour une personne. C’est pourquoi, il est important de savoir reconnaître une relation toxique et de savoir s’en détacher.

Reconnaître une personne toxique

Le comportement d’une personne toxique

D’abord, il faut bien comprendre qu’une personne n’est pas forcément toxique avec tout le monde, c’est surtout la relation qu’elle va entretenir avec vous qui va l’être. Ainsi, une personne toxique ne sait pas obligatoirement qu’elle l’est, la plupart du temps elle ne le fait pas exprès.

Généralement, une personne toxique se sent mal dans sa peau. Elle a une faible estime d’elle, se sent vulnérable et développe un sentiment d’infériorité. C’est une personne envieuse, capricieuse, arrogante qui se pose en victime. Elle va critiquer, dénigrer, se plaindre constamment, parler de ses problèmes en boucle. Elle ne se remettra jamais en question et n’essaiera pas de s’améliorer, parce que de toute façon c’est de la faute des autres. Elle juge d’une manière supérieure, joue les détracteurs en rabaissant systématiquement ce que font les autres.

Cas particulier : le pervers narcissique

Le pervers narcissique est extrêmement dangereux. Il est atteint d’un double trouble de la personnalité : le trouble de la persécution et le trouble narcissique. Souffrant d’un grand sentiment d’infériorité, il va se valoriser en dévalorisant l’autre. Il s’agit le plus souvent d’un homme. Il a besoin d’être admiré et se donne un air supérieur. Il manipule ses proches et n’en ressent aucune culpabilité. Les causes de la perversion narcissique sont complexes et pourraient remonter à l’enfance, ou encore résulter d’un problème génétique ou neurobiologique. Rien n’est prouvé pour le moment.

Le comportement d’une personne toxique va influer sur notre propre comportement, souvent de manière inconsciente.

Les risques d’une relation toxique

La relation est toxique car elle va générer une grande source de stress. L’angoisse a une répercussion directe sur la santé. Elle augmente les risques de maladies cardiaques et d’hypertension artérielle. Le stress agit sur le taux de cholestérol et le diabète et peut provoquer un ulcère à l’estomac. Sous l’emprise d’un pervers narcissique, on peut observer une confusion mentale avec une perte de rationalité des actes.

Comment sortir d’une relation toxique

S’écouter, analyser son comportement face à une personne toxique

Face à un comportement toxique, votre corps va réagir physiquement. Soyez attentif à ce qu’il vous dit. Si en présence d’une personne ou même à l’idée de voir cette personne, vous êtes agité ou tendu, vous avez des tremblements dans les jambes, vous avez des maux de ventre, vous baillez à l’excès, c’est sans doute que cette personne est toxique pour vous.

Tenez compte aussi de ce que vous ressentez, de la manière dont vous vous comportez face à la violence psychique que vous subissez. Les personnes toxiques absorbent énormément d’énergie ce qui induira pour vous une grande fatigue, des troubles du sommeil, une perte de concentration et de mémorisation, une hyperémotivité avec des signes d’agressivité.

Tout cela va agir sur l’estime de vous, vous n’oserez pas répondre aux critiques, vous risquez de vous isoler, vous allez culpabiliser et vous dévaloriser, n’attendez pas d’être dans un état dépressif pour réagir. Si les violences psychiques que je viens de décrire s’accompagnent de violences verbales ou physiques, il est plus que temps de reprendre le dessus.

Réagir face à une personne toxique

Pour ne pas sombrer face à une personne toxique, il faudra conscientiser. C’est-à-dire prendre conscience de tout ce que je vous ai dit avant. Vous vous sentez mal, alors cherchez pourquoi. Ensuite, lorsque la cause est identifiée, agissez sur votre estime, boostez l’image que vous avez de vous. Dites-vous que vous êtes une personne à part entière avec des opinions, des envies. Dites-vous que vous pouvez agir, ne pas tout accepter par amour ou parce que vous êtes dans un lien hiérarchique. Vous devez vous affirmer en tant que personne douée de raison. Il est possible qu’on vous ait appris, dans votre enfance notamment, à respecter les autres, ce qui est une bonne chose. Mais le respect commence par soi-même, vous devez aussi vous faire respecter. Il vous faudra aussi rechercher d’autres relations, vous ouvrir et ne surtout pas vous isoler. La difficulté est de faire la distinction entre ce qui relève de l’émotion et de la raison. Vous devez apprendre à juger une situation qui vous fait du mal en bannissant le côté émotionnel. Peut-être que pour franchir ces étapes vous aurez besoin d’aide : un véritable ami, un thérapeute ou encore grâce à la médecine alternative.

Quand vous aurez cheminé, la solution unique qui s’imposera à vous sera de rompre la relation. Dans le domaine professionnel, c’est évidemment délicat, il vous faudra trouver des solutions d’évitement, peut-être faire appel à des collègues. Dans la sphère privée, il faudra accepter de ne plus voir un ami, un parent, son conjoint.

Lorsque que vous aurez réussi à vous détacher totalement de l’emprise toxique, vous éprouverez un immense soulagement. Mais il peut y avoir un après… Tout dépend du temps qu’aura duré la relation, de la manière dont vous avez gérer la rupture, du travail accompli pour rehausser votre estime. Il est possible qu’ensuite vous ressentiez un sentiment de perte, de culpabilité de ne pas avoir réagi plus tôt, ou encore des regrets en vous disant « oui mais il/elle était gentille quand même… » Peut-être manquerez-vous de confiance lors de vos prochaines rencontres. Si vous vous sentez fragile, n’hésitez pas à consulter, comme je vous l’ai déjà conseillé.

Pour conclure, je rappellerai ce que j’ai dit avant : une personne n’est pas forcément toxique avec tout le monde, c’est la relation qu’elle entretient qui peut l’être. En gardant cela à l’esprit, veillez vous-même à ne pas être toxique avec une personne… inconsciemment bien-sûr.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>