Les bienfaits de la méditation

La méditation serait pratiquée par environ 70 % de la population mondiale selon l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé. Le nombre de revues sur les bienfaits de la méditation a explosé. On constate, en France depuis quelques années, que de plus en plus de pratiques de relaxation se sont banalisées comme la sophrologie, le yoga, l’hypnose, la musicothérapie, le reiki etc. La méditation, basée sur le grand principe qui consiste à poser sa respiration pour apaiser le mental, accompagne ces pratiques.

Qu’est-ce que la méditation ? Quelles sont ses différentes formes ? Et quels effets a-t-elle sur le corps et l’esprit ? C’est à ces trois questions que nous allons répondre ici.

Qu’est-ce que la méditation ?

À la base, la méditation est une pratique spirituelle venue d’Orient pour favoriser la clairvoyance, notamment pour les bouddhistes. Mais, elle a perdu de son mysticisme pour être au plus près de l’humain dans sa dimension laïque. La méditation est un entraînement de l’esprit pour aider à se libérer des pensées négatives et accéder au bien-être. Nous sommes constamment envahis de pensées, d’émotions, d’informations que nous avons des difficultés à traiter, à digérer. La méditation permet une pause de l’esprit, un lâcher prise. Petits et grands peuvent la pratiquer, il n’y a pas de contre indication excepté pour les personnes souffrant de troubles psychiatriques. Pour elles, il est conseillé de demander l’avis d’un médecin sur la forme de méditation à adopter.

Le principe consiste donc à laisser défiler les émotions et pensées sans s’y arrêter, sans leur donner d’importance. Souvent associée à la respiration et à des postures corporelles, il existe différentes méthodes de méditation, permettant ainsi à chacun de trouver celle qui lui correspondra le mieux.

Les différentes méthodes de méditation

  • La méditation en pleine conscience : Appelée aussi Mindfulness, elle a été introduite par John Kabat-Zinn, professeur de médecine à l’université du Massachusetts. Elle consiste à stabiliser les pensées en étant attentif au moment présent. Ainsi, en se concentrant, on laisse passer les pensées qui traversent notre esprit sans les laisser prendre d’emprise. On entend, plus qu’on écoute, les bruits qui nous entourent. Ils ne doivent pas retenir notre attention. On prend juste conscience de ce qui nous environne, sans s’y attacher et sans y réfléchir.
  • La méditation transcendantale : C’est une méthode de relaxation profonde hindouiste, donnant accès au développement personnel.
  • La méditation bouddhique 
    • La méditation Zazen : Venant du Japon, elle est associée à la posture du lotus pour un mariage de l’esprit et du corps.
    • La méditation Vipassana : Basée sur l’observation de la respiration et des sensations corporelles, cette méditation qui vient d’Asie du Sud-Est permet de voir clairement et en profondeur.
    • La méditation tibétaine : Pratiquée par les dalaï lamas, elle est avant tout tournée vers l’altruisme.

7 bienfaits de la méditation sur le corps et l’esprit

De nombreuses études étayent les bienfaits de la médiation sur le corps et l’esprit. Voici 7 effets positifs :

1.Diminution du stress, des risques de dépression et amélioration de la qualité du sommeil

Comme l’explique le Dr David O’Hare, un spécialiste des thérapies comportementales et cognitives, « C’est un moment privilégié, avec soi-même et son environnement, d’apaisement et de neutralisation du système nerveux stimulé par le stress ». La méditation permet d’équilibrer le système nerveux sympathique qui accélère le rythme cardiaque et le système nerveux parasympathique qui ralentit le cœur et la respiration. Lorsqu’on médite, des signes montrent le relâchement, comme les bâillements, les gargouillements du ventre, la salivation. Le ralentissement du rythme cardiaque entraîne la baisse de production de cortisol, l’hormone liée au stress.

2.Stimulation du cerveau

Des études montrent grâce à l’IRM que l’état de conscience lors de la méditation correspond à celui du sommeil profond et que parallèlement, les zones de concentration et d’attention du cerveau sont allumées. De plus, la masse de matière grise du cerveau augmente.

3.Diminution de l’obésité

Une équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle a réalisé une étude sur plus de 60 000 personnes montrant que les risques d’obésité sont moindres pour les personnes pratiquant la méditation.

4.Amélioration de la santé cardio vasculaire

La médiation permet une baisse de la pression sanguine et entraîne donc une diminution des risques de crises cardiaques et d’AVC.

5.Réduction de la douleur chronique

Des chercheurs américains ont voulu savoir si la méditation et l’hypnose pouvaient atténuer les douleurs chroniques, permettant ainsi de réduire la prise d’antalgiques. Les résultats ont été publiés dans la revue Journal of General Internal Medicine.

244 patients souffrant de douleurs suite à une maladie ou une opération ont été hospitalisés à l’University of Utah Hospital. Ils ont été répartis aléatoirement dans 3 groupes : méditation de pleine conscience, hypnose et programme d’éducation thérapeutique.

23 % des patients du groupe de médiation en pleine conscience ont rapporté une baisse de la douleur, et 29 % pour le groupe hypnose.

6.Augmentation des défenses immunitaires

Une étude, publiée dans la revue Brain, Behavior and Immunity, a été effectuée sur des personnes âgées de 55 à 85 ans pendant 8 semaines. Les résultats, après prise de sang, ont montré que les défenses anti-inflammatoires de ces personnes étaient renforcées.

7.Allègement des symptômes liés au Troubles Émotionnels Compulsifs

Une étude menée en 2018 montre des effets positifs le de la médiation sur les symptômes du TOC.

Les bienfaits de la méditation ne sont plus à prouver tant les pratiques et les études se multiplient. L’avantage de la méditation, c’est qu’elle peut être pratiquée seule, sans coach ou maître, et quotidiennement. Pour savoir comment débuter en méditation, n’hésitez pas à lire cet article ou à regarder la vidéo dédiée.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>