Le blocage émotionnel: Le comprendre pour le combattre

LE BLOCAGE ÉMOTIONNEL : LE COMPRENDRE POUR LE COMBATTRE

Le blocage émotionnel résulte de blessures émotionnelles vécues dans le passé. Ces blessures ont été refoulées et ne sont pas cicatrisées. Elles ont des effets inconscients qui vont agir sur nos perceptions et peuvent nous empêcher d’avancer. Les effets vont nous affecter soit de manière générale, soit dans des domaines ciblés.

Comme les causes et les conséquences sont inconscientes, il est très difficile de déceler et de résoudre un blocage émotionnel.

Qu’est-ce que le blocage émotionnel ?

Les causes du blocage

Les causes du blocage se cachent dans notre mémoire corporelle. En parallèle de notre mémoire intellectuelle, nos cellules mémorisent tout. Cette mémoire est le siège de nos ressentis passés et oubliés. Indépendante de notre volonté, elle retient tout depuis notre conception. Même si nous n’avons pas de souvenirs de notre petite enfance, ils sont pourtant bien présents dans notre mémoire corporelle. Ces souvenirs vont agir de façon inconsciente, ainsi des évènements traumatisants que notre mémoire consciente a refoulé, sont enregistrés et vont ressurgir.

Le subconscient cristallise un choc, un traumatisme comme une rupture, de la maltraitance, la perte d’un être cher, un accident, une trahison, un rejet, un échec. Le traumatisme peut même remonter à avant l’enfance, lorsque nous étions dans le ventre de votre mère. Dans tous les cas, ces blessures vont créer une barrière psychologique qui paraîtra insurmontable. Un sentiment négatif nous submerge et influe sur notre bien-être physique et psychologique. Lorsque des émotions comme la colère, la tristesse, la culpabilité, le ressentiment envers autrui sont réprimées, il y a inévitablement des effets secondaires sur le bien-être et la santé.

Les symptômes du blocage

Les symptômes arrivent généralement longtemps après le traumatisme. Puisque l’évènement perturbateur a été refoulé, les effets ressurgissent plus tard et à cause de notre mémoire corporelle, ils vont se manifester de manière inconsciente.

Les symptômes peuvent s’insinuer dans votre comportement et être présents en permanence comme une mauvaise estime de soi, une timidité excessive, des difficultés relationnelles ou un stress chronique. Mais ils peuvent être aussi très ciblés comme dans le cas des phobies : phobie des insectes, du sang, des chats, du noir ou de la nuit, etc.

Quelles sont les conséquences du blocage émotionnel ?

Les conséquences du blocage émotionnel sont multiples. Elles se manifestent par des émotions, des sentiments comme :

  • La peur de l’abandon. Vous vous sentez seul à l’intérieur, vous vous accrochez à vos relations même si elles ne sont pas forcément bonnes pour vous.
  • La dévalorisation. Ce sentiment fait que vous subissez, vous ne savez pas dire non parce que vous avez l’impression que les autres savent mieux que vous.
  • La peur d’être rejeté. Cette peur entraîne la sensation d’être à l’écart, même si ça n’est pas le cas et vous pousse parfois à vous imposer, à vous placer sur le devant de la scène alors que ce n’est pas nécessaire.
  • L’injustice. Ce sentiment va engendrer des relations conflictuelles car vous avez l’impression qu’on est injuste avec vous.
  • L’agression. La peur d’être agressé va vous pousser à être constamment sur la défensive, vous allez prendre les choses très à cœur, les appréhender comme des attaques personnelles.
  • La valeur existentiel ou la peur d’être transparent. Vous vous sentez illégitime, vous allez chercher la reconnaissance des autres à tout prix.

Pour résumer, vous n’êtes pas serein, vous vivez dans un état de stress permanent pour combler un manque.

Les conséquences sont aussi physiques car les sentiments, les ressentis qui ne vous quittent pas entraînent des maux tangibles. La colère agit sur le foie, le stress augmente les risques cardiaques, les ulcères à l’estomac, des infections urinaires…

Quelles solutions face au blocage émotionnel ?

Les solutions pour vous sortir d’un traumatisme refoulé ne sont pas aisées à mettre en place car elles vont vous demander un effort sur vous-même.

Conscientiser ses troubles

Avant toute chose, vous devrez vous écouter et vous poser les bonnes questions : pourquoi je suis triste ? pourquoi je suis en colère ? pourquoi j’ai encore accepté ça ? Pourquoi je n’ai pas pu m’imposer ? etc. N’hésitez pas à les écrire et y apporter des éléments de réponse à chaque fois que vous avancez dans votre réflexion. Partager vos questionnements avec une personne de confiance qui aura peut-être un point de vue différent et apportera un éclairage nouveau.

Vous ne devez absolument pas refouler vos émotions. Vous pouvez et devez pleurer, crier, en tout cas dire ce que vous ressentez. Tout cela dans le but de reprendre confiance en vous. Si vous laissez vos émotions s’exprimer vous pourrez mettre des mots sur vos maux et ainsi en prendre mieux conscience. C’est bien le but ici : prendre conscience des effets inconscients de votre blocage.

Se faire aider

Vous pouvez bien sûr, vous faire aider par un professionnel. Des praticiens et des pratiques aident à se libérer des traumatismes, en voici une liste non exhaustive :

  • Vous pouvez opter pour une psychothérapie. Le psychologue est un expert qui sait poser les bonnes questions de manière rassurante pour amener son patient à s’ouvrir et parler de ses blocages.
  • Vous pouvez vous tourner vers l’hypnose. Grâce à l’état d’inconscience, l’hypnotisé pourra accéder à ses problèmes affectifs refoulés.
  • La kinésiologie est aussi une pratique intéressante car les traumatismes étant liés à la mémoire corporelle, le praticien pourra lire les gestes et les mouvements du patients et les interpréter. Il obtiendra, ainsi, des informations pour traiter les maux du patient.
  • L’acupuncture vise le bon équilibre corporel et psychique du patient par l’implantation de fines aiguilles à des endroits du corps appropriés.
  • L’EFT, Emotional Freedom Technique, est une thérapie visant à diminuer les troubles émotionnels, elle s’apparente à l’acupuncture mais sans aiguille. Cette thérapie peut être pratiquée par un psychologue, un sophrologue, ou encore un magnétiseur.
  • La technique d’Identification des Peurs Inconscientes ou TIPI. Cette technique permet d’identifier les phobies, les angoisses, les inhibitions… tout ce qui est à la base d’un stress ressenti. Elle permet de réguler les émotions. Elle s’appuie aussi sur la mémoire corporelle.

Le choix du praticien vous est propre. Si vous décidez de vous faire aider, renseignez-vous sur les pratiques et choisissez-en une qui vous correspond.
https://www.youtube.com/embed/r0VTlH-YKig

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>